Archives de Catégorie: Acceuil

Kadhem Khanjar, le lundi 12 juin 2017, reçu par ABI/ABO à la Friche Lamartine – Lyon

Captation vidéo -en 3 parties- et audio -en une- et en liens ci dessous

Kadhem Khanjar كاظم خنجر pratique la poésie action. Une poésie qui dit le réel, et d’une certaine façon le réinvente ; au plus près.
Irakien né au début des années 90, il était, le 12 juin 2017, de passage à Lyon. Il y a lu et ‘performé’ (perforé) quelques uns de ses textes puissants, dont quelques uns sont publiés actuellement par les Éditions Plaine Page – poèmes évocateurs, rythmés par les conditions de vie, d’hommes et de femmes vivant dans des conditions ‘pires que la guerre’_comme encore en dessous; ou la poésie est l’un des actes, des modes de faire, qui recrée une possibilité vitale Au cours d’une rencontre avec d’autres poètes (tous peuvent l’être quand la poésie redevient essentielle) lors de son passage à Lyon, avant le festival ZIP de Plaine Page, à Toulon…
Une traduction était proposée par Souad Labbize, Mohammed El Amraoui, Catherine Serre. Ils était accueilli par Pierre Gonzales iz neR, pour ABI/ABO. D’autres poètes étaient là aussi, d’autres n’ont pas pu venir.. Pour eux ces quelques traces ? et pour d’autres extraterrestres..
La soirée était organisée avec ABI/ABO, [art be in/art be out], http://abi.abo.free.fr/ et C/Erre Compagnie
Liens vers quelques aspects du travail de Kadhem Khanjar :
http://www.plainepage.com/editions/calepins.htm
http://tapin2.org/khanjar-kadhem
https://www.facebook.com/search/top/?q=كاظم+خنجر+%28kadhem+khanjar%29
Une émission a également été réalisée le lendemain avec Bubble Art :
(bientôt en ligne)

1

2

3

Audio

Publicités

La Romieu 27 août – 1er sept. 2017

https://goo.gl/maps/EBqPZRXkiRL2

Synthèse ou abstraction ‘élégiaque’, parfumée aux 10 mots… (et leurs rimes)

Bourrage des urnes ou exercice : Élégie numérique aux 10 mots de la langue française 2017 et rythme ‘pseudo africain’ (abstract) sur le thème élections. Giboulé&s #3, chez Gilles Maignaud, à Caluire, 8 avril

Nous menons des projets et ateliers dans une dynamique singulière(s) d’interdisciplinarité. Une indiscipline du tiers artistique.