Archives de Catégorie: Appels à contribution

Nous sommes actuellement en modulation hibernante, pas uniquement de saison, bien que l’hiver qui vient, même réchauffé, y aide, mais aussi en digestion, réflexion, gestation, étude de plusieurs scénarios.. recherche – notre site http://abi.abo.free.fr reste actif et un aperçu de ce que nous avons en gestation-reprise peut être vu ici, dans sa proposition de forme (la plupart des articles et ébauches de contenus datent par contre) : http://abi.abo.free.fr/nouveau_site/ – Nouvelle adresse postale et bureau, certainement provisoire, est au 20 rue Tissot, 69009 Lyon.

Citation

La ville rêvée – Appel à participation — DESARTSONNANTS – SONOS//FAIRE

Notre ami et collègue en pleine forme Gilles Malatray aka Desartsonnants ne trébuche pas! et nous partageons un de ses posts

Cet appel propose de bâtir collectivement des « villes sonores », réelles et imaginaires. Dans un but artistique, social et patrimonial nous souhaitons éveiller les rêves sonores des citoyens du monde en questionnant l’espace et le temps de l’écoute dans nos sociétés. Quels sons nous touchent ? Pourquoi ? Les enregistrements audio envoyés par le public seront sélectionnés […]

Pierre Gonzales iz neR au Musée St Pierre de Lyon, vendredi 18 mai de 12h15 à 13h15

Une petite heure sur le thème des apparitions..
Rendez-vous avec un poète au Musée des Beaux-Arts de Lyon. Ven 18 mai 2018 de 12h15 à 13h15.
Pierre Gonzales iz neR développe une poésie de recherche, performative, qui déborde du texte. neR est sa signature (peintures, photographie-vidéo, montages sonores…). Il mène aussi différents projets artistiques transdisciplinaires.
pierre-gonzales-izner

Au Musée des Beaux-Arts, il propose, ce vendredi 18 mai de 12h15 à 13h15, une lecture vivifiante, salle Janmot, en dialogue avec les œuvres présentes. «Apparitions» : du peintre, du tableau, de l’œuvre, du sujet ; de notre relation avec ces œuvres, maintenues en vie par le musée, les gardiens de salles, aussi, par notre regard, ce qui s’en poétise;. http://1propre.free.fr

Avoir la tête à

Je vous propose une petite mise en abîme d’un morceau et clip de Basement Jaxx, « Where’s Your Head At » (lien ci-dessous).
Tout d’abord, la chose est basé sur un sample de Gary Numan https://www.youtube.com/watch?v=EFQMw2wf2IE un pionnier (fin 70’s, y’a encore plus pionnier ok) de la musique électronique..

Ensuite, je vous met ici une traduction réfléchie des paroles. Une traduction qui n’est pas celle qu’on trouve habituellement. Une traduction augmentée. Avec notamment des,références sous forme de liens vidéos vers d’autres morceaux du répertoire pop, qui interrogent aussi notre rapport au monde.
Évidemment, il faut se donner la peine d’y aller voir pour apprécier la perspective que je propose.

On trouve à la fois les paroles en anglais dont certaines non retenues ailleurs (comme les « Got to get » de la fin) et leur traduction simple, non mise en perspectives comme je le propose ici :

Où as-tu la tête? (x 6)

Ne laisse pas les murs s’effondrer sur toi
(https://spb-hamburg.bandcamp.com/album/walls-cave-in-on-you)
Nous ne pouvons pas évoluer sans toi
(https://www.youtube.com/watch?v=XmSdTa9kaiQ)
Tu prends plus que tu ne donnes
(https://www.youtube.com/watch?v=rtiHr2lnaGo)
Ne laisse pas les murs s’effondrer sur toi
Tu vas jusqu’à envoyer promener le monde entier
(https://www.youtube.com/watch?v=Tiqxn3iOmxY)
Où donnes-tu de la tête ?
Tu t’étais trouvé (Find Yourself..)
Piégé dans ce labyrinthe incompréhensible
(https://soundcloud.com/newviolen…/matt-mclarrie-steven-voorn ?)
Ne choisis pas la solution de facilité
(https://www.youtube.com/watch?v=DirmGKf8Ndo)
Tu commences à piger / Got to get
(https://www.youtube.com/watch?v=njacCWObEOM)

Bon, intéressant mais quoi d’autre?

Et bien, il me semble que dans une profusion remarquable, presque tous les sujets et questionnements liés à la pérennité d’une scène humaine? « en trop » sont ici brossés, esquissés. A la fois moqués et pris expressément au sérieux (de manière récréative).
C’est donc bien à une forme poétique à laquelle nous avons affaire. Une récréation heuristique à partir et via des formes qui s’inventent (par synthèse montage et manipulations) et tendent à modifier, ou plutôt à esquisser, suggérer, des modifications de rapports entre différents process..

[également publié sur c0lap5 – Pierre Gonzales iz neR Poésie et écritures]

Poème géographique au Grand Parc Miribel Jonage, ça continue en 2017…

ABI/ABO, c’est aussi des espaces virtuels qui accompagnent nos actions sur les territoires physiques, notamment ici, en soutien d’une action de dissémination, de poème géographique avec le Grand Parc Miribel jonage et les TCL (ligne 83), dans son premier dessein :

https://tropesetaromates.wordpress.com/

bandeau-blog-31

Écritures des territoires

cartographies et paysages.. l’exploration mais aussi des performances et installations

CARTOGRAPHIE DES SITES À POINTS D’OUÏE INAUGURÉS

Poème géographique en cours

ABI/ABO, c’est aussi des espaces virtuels qui accompagnent nos actions sur les territoires physiques, notamment ici, en soutien d’une action de dissémination, de poème géographique avec le Grand Parc Miribel jonage et les TCL (ligne 83), dans son premier dessein :
https://tropesetaromates.wordpress.com/

bandeau-blog-31

FESTIVAL PLAGE SONORE 2016 — DESARTSONNANTS – SONOS//FAIRE

Plage Sonore 2016 Sous l’impulsion du conseiller DRAC secteur musique en poste en 2013 (Stéphane Werchowski), et initié par les différents acteurs des musiques inovantes en Haute Normandie,Plage Sonore est une rencontre annuelle itinérante en région. La première édition s’est tenue au Havre en juillet 2014, portée par la structure PiedNU, la seconde en juillet […]

via FESTIVAL PLAGE SONORE 2016 — DESARTSONNANTS – SONOS//FAIRE

DSC06667LOWUn monument au morts éphémère, à Givors, Place Casanova. En guise d’oraison funèbre,  une question, retournée, obsédante : « Sommes nous libres ? ».

Avec Xue Feng Chen, Gilles Malatray, Jules Desgoutte et Pierre Gonzales.

Aux images et aux mots s’ajoutent les sons :

 

Art brut / art moderneR

actuellement, la biennale (art contemporain) de Lyon tautologique l’arbitraire moderne, qui est aussi celui du pouvoir (quelconque exacerbé..). Par le décalage, nous évaluons des débuts de positions. Exemple by neR (et Mutty;) :